Olive de CALVINGRAD

Olive de CALVINGRAD

Passionné par l’Art moderne, élément déclencheur de sa vocation, on découvre chez Olive de CALVINGRAD de nombreuses influences et des centres d’intérêts variés. L’art moderne abstrait du 20ème siècle y tient une place prépondérante, le Constructivisme russe, l’école du Bauhaus, l’Art décoratif, ainsi que des artistes tels Jean-Michel Basquiat, Keith Haring ou Jackson Pollock, la puissance de Georges Mathieu, les oeuvres organiques d’Elisabeth Murray, le travail de la couleur dans l’oeuvre de Paul Klee et Kandinsky ainsi que la liberté créative du mouvement dadaïste. A noter également que l’art aborigène occupe une place particulière, d’une part pour sa dimension ethnographique et d’autre part pour la technique utilisée dans ces oeuvres. Le peintre cherche avant tout à se libérer de toute contrainte, académique ou spirituelle afin de livrer ses visions personnelles. Avec ses créations, il souhaite exprimer sa relation aux autres, ses pensées, ses émotions à travers différentes représentations symboliques de préoccupations humaines universelles. Ainsi sa démarche artistique se révèle très personnelle, non conceptuelle. Les techniques utilisées sont nombreuses (pastels, encre, gouache, peinture acrylique, gravure sur cuivre). Elles sont déterminées en fonction des supports utilisés (toile, papier, carton d’emballage, bois, pierre, plaques de cuivre…) et des thèmes abordés. Olive de CALVINGRAD explore, découvre et applique ces techniques le plus souvent de manière autodidacte proposant ainsi au spectateur des oeuvres variées, riches en couleurs et en émotions.