Chantal PINÖSCH

Genevoise d’adoption Chantal Pinösch attend d’avoir accompli ses devoirs familiaux et professionnels pour s’autoriser à peindre. Au début simple curiosité peindre devient vite une passion, une soif de création. La peinture dit elle est une exploration, une découverte à chaque tableau, une aventure en couleur ou en noir et blanc, un grand exercice de lâcher prise qui débouche sur un dialogue entre le peintre et la toile comme si les formes et les couleurs avaient quelque chose a révéler et que le peintre ne serait que l’instrument, le révélateur.
Elle s’essaie à l’aquarelle puis passe à l’acrylique et à l‘aérosol qui lui donnent plus de liberté, permettant les combinaisons avec différents médiums voire tissus, papiers, minéraux. Sa peinture se veut abstraite avec quelques incursions dans le figuratif si le tableau l’entraîne vers cette voie. Peindre et créer sont des facteurs d’équilibre pour Chantal Pinösch, elle le ressent comme une activité particulièrement rétribuante, dans la création d’abord et ensuite dans le partage avec autrui qui permet une sorte de communion avec l’autre, touché par une émotion induite par le tableau.

«La peinture vient de l’endroit où les mots ne peuvent plus s’exprimer.»
Gao Xingian

Expositions

Les œuvres de Chantal Pinösch ont été exposées ces dernières années à Morges, Neuchâtel, Lausanne, Rolle, Tossa de Mar (Espagne), Plan-Les-Ouates, Genève, et Annemasse.